Tweet




Tweet



TweetPin It" />

Gaëtan PICON





 » Le temps qui  parle dans l’oeuvre est à la fois

plus profond et plus ouvert que celui de l’événement.

Mais il est attaché à celui où se déroulent les événements.

Les oeuvres les plus médiocres, les plus mortes

peuvent dire leur époque, et les plus grandes n’en presque rien dire;

mais il faut que l’oeuvre ait eu son époque;

il faut qu’elle soit venue au monde;

elle est inarrachable de cet instant, de ce lieu où elle a pris vie. »

 

Gaëtan Picon.

« Admirable tremblement du temps » éditions L’Atelier contemporain

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes