Tweet




Tweet



“Lacs azurs aux profondeurs insoupçonnées. Biffages rageurs, un temps, dominés. Conscience des incisions, stries lumineuses, superpositions sur les veines bleutées, laques et cendres mêlées. Flirt passionné le long des bords, déroutes évitées … … Cascades, entailles, griffures. Absorbées. La toile a bu. Pigment témoin, peau de lin bordée de râle de plaisir … … Des […]" />

“Conscience des incisions” Christophe Massé





le depart

le depart

“Lacs azurs aux profondeurs insoupçonnées. Biffages rageurs, un temps, dominés. Conscience des incisions, stries lumineuses, superpositions sur les veines bleutées, laques et cendres mêlées. Flirt passionné le long des bords, déroutes évitées …
… Cascades, entailles, griffures. Absorbées. La toile a bu. Pigment témoin, peau de lin bordée de râle de plaisir …
… Des jaunes d’or et de safran sont là et avertissent, impatients, le temps fuit et entre les doigts crisse. Zeste de zébrures vouées à l’éternelle refonte de l’art de la peinture en l’homme et vice-versa.”

Christophe Massé

,

No comments yet.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes